fbpx

Quel est l’intérêt de cuisiner avec des huiles essentielles ?

cuisiner huile essentielle

Confiez nous votre email pour recevoir les prochains articles lors de leurs publications

Dans mon dernier article sur les parfums et l’aromathérapie, je vous ai invité dans le monde merveilleux des odeurs. Cette fois, je vais vous parler saveurs culinaires ! En effet, il existe de nombreuses huiles essentielles alimentaires. On peut les utiliser par voie orale et leur gout est puissant et délicieux. Idéal pour concocter de bons petits plats ! Les huiles essentielles en cuisine, je vous en parle tout de suite !

Par ce que les huiles essentielles en cuisine, c’est pratique !

Aromatiser les plats avec les huiles essentielles

Les HE permettent d’aromatiser les plats très facilement. Leur gout est puissant, notamment celui des herbes aromatiques (thym, estragon, basilic, etc.).

Une goutte d’aneth, et voilà une délicieuse sauce crémeuse et anisée pour accompagner votre saumon !

Un peu de laurier noble et tout le monde va se régaler avec votre plat mijoté (ratatouille, bourguignon, jardinière de légumes) !

De l’huile de coriandre graines dans le houmous ou le guacamole, et vos recettes prennent vraiment une saveur venue d’ailleurs !

Remplacer l’ingrédient indispensable avec les huiles essentielles

Vous n’avez plus de citron pour faire les yaourts préférés de vote enfant? L’HE vous dépanne, elle est même plus facile à utiliser que le fruit lui-même! Elle vous vient en aide aussi pour relever une sauce, une boisson, parfumer un gâteau ou des biscuits.

La cannelle est elle aussi une vraie merveille. Sa puissance gustative est telle que vous pouvez même réduire la quantité de sucre dans les desserts.

Et l’huile essentielle de baume du Pérou, chargée de vanilline, qui remplace la vanille en cuisine ? C’est tellement plus facile (et plus économique) à utiliser que des gousses fraiches. De plus, ces dernières sont souvent emballées dans des sachets en plastique. Vous polluez donc nettement moins.

De manière générale, les HE sont économiques, car il suffit d’une ou deux gouttes pour parfumer tout un plat.

Parce que les huiles essentielles, c’est bon pour la santé !

… et je ne vais même pas vous parler ici de leurs multiples propriétés thérapeutiques ! Pour les connaître, je vous renvoie à mes autres articles, il y a de quoi dire à ce sujet.

Le point important sur lequel j’insiste ici, c’est que les HE remplacent des ingrédients qui ne sont pas forcément très bons pour la santé.

Moins de sucre et de sel grâce aux huiles essentielles en cuisine

Comme je vous l’ai dit plus haut, leurs saveurs sont très puissantes. La cannelle permet même de réduire la proportion de sucre dans les desserts. Vous pouvez donc préparer des plats moins sucrés et moins salés.

En plus, la cuisine maison avec les huiles essentielles a quelque chose de très ludique. Elle vous éloigne des préparations industrielles toutes faites et de leurs exhausteurs de goût.

Les huiles essentielles : zéro calories !

Les huiles essentielles sont très peu caloriques. Elles sont donc tout indiquées dans le cadre de régimes pauvres en graisses. Vous en assaisonnez vos salades, « sucrez » vos yaourts, etc. Vos repas ne sont pas tristes, au contraire ! Vous redécouvrez une foule de saveurs.

Préférez les huiles essentielles culinaires bio pour profiter au mieux de tous ces avantages santé !

Parce que la cuisine est originale avec les huiles essentielles !

Une ou deux gouttes suffisent à transformer un plat tout simple. Si vous vous sentez l’âme d’un grand chef, vous allez prendre beaucoup de plaisir à intégrer les HE dans vos recettes !

Je vous donne quelques exemples de recettes de cuisine qui utilisent des huiles essentielles comme ingrédients.

L’HE de cannelle dans le milkshake à la banane

Voici une recette de milkshake vegan délicieux.

Pour deux personnes, prenez :

  • 200 ml de lait de soja
  • 1 banane
  • 3 glaçons
  • 1 cuillère à soupe de poudre d’amande
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
  • 1 goutte d’HE de cannelle de chine

Diluez la cannelle dans le sirop d’érable, puis mixez tous les ingrédients ensemble.

Les huiles essentielles dans la cuisine asiatique

Les huiles essentielles de citronnelle, de gingembre et de combava sont idéales pour vos recettes de cuisine asiatique. Entre autres !

Testez le gingembre dans cette recette de poulet au noix de cajou.

Pour 4 personnes :

  • Coupez 375g de poulet en petits morceaux ;
  • Mélangez un blanc d’oeuf avec 2 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès et 2 cuillères à café de maïzena, puis enrobez-y le poulet ;
  • Chauffez 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol dans un won et faites-y sauter 2 gousses d’ail haché ;
  • Ajoutez le poulet et faites-le cuire à coeur ;
  • Ajoutez une cuillère à soupe de sauce soja, 2 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès et 2 gouttes d’HE de gingembre ;
  • Ajoutez enfin 125g de noix de cajou et laissez cuire encore 1 mn.

Vous faites le tour du monde avec les huiles essentielles en cuisine !

Les confitures aux huiles essentielles

Testez les alliances de fruits et d’HE, elles sont innombrables et plus délicieuses les unes que les autres.

Je vous conseille entre autres :

En cuisine, il faut oser, surtout avec les HE. Dans le respect de quelques précautions d’usage, bien entendu.

Huiles essentielles culinaires : quelques précautions

Utiliser des HE autorisées à l’usage oral

Avant toute utilisation, vérifiez bien que l’HE peut être ingérée.

La liste des huiles essentielles comestibles est assez longue. Vous avez le choix !

Respecter les dosages des huiles essentielles

Les dosages selon les huiles essentielles

  • Les HE d’agrumes (bergamote, citron, etc.) ont un goût plus léger que les autres. Vous pouvez en mettre un peu plus. Par exemple, dans mon pain d’épices, je mets facilement 3 gouttes d’HE d’orange douce pour 200 g de farine.

  • Les HE aromatiques (romarin, basilic, etc.) sont plus fortes en goût. Dans un premier temps, contentez-vous d’une goutte dans une préparation pour quatre personnes (un peu plus si cette préparation doit être cuite ensuite).

D’autres HE plus exotiques, comme le gingembre, le clou de girofle, l’ylang-ylang, sont à adapter selon le goût de chacun, car elles peuvent surprendre !

Attention, diluez toujours les HE dans une base (du sucre, de l’huile végétale, du sirop d’érable, etc.) avant de l’ajouter à votre plat. Je vous conseille même d’ajouter les gouttes une par une et de goûter entre chaque apport, pour être sûr.e de ne pas en mettre trop.

Les dosages des huiles essentielles selon le type de cuisson

La cuisson atténue le goût des huiles. On peut donc en mettre un peu plus si la préparation cuisinée doit être cuite ensuite. Dans le cas inverse, ayez la main légère ! 

Chauffer les HE altère aussi leurs propriétés thérapeutiques. C’est bon à savoir si vous voulez profiter des huiles essentielles en cuisine autant pour leurs bienfaits sur la santé que pour leurs saveurs.

Dernière petite astuce en passant ! Savez-vous que les huiles essentielles peuvent aussi combattre les odeurs de cuisine ? Pensez aux huiles désodorisantes, comme le pamplemousse. Un petit diffuseur d’huiles essentielles dans la cuisine peut être très utile ! J’espère que cet article vous a donné des idées… et mis l’eau à la bouche ! Pour aller plus loin, vous pouvez offrir (ou vous offrir) un coffret d’huiles essentielles pour la cuisine. Il contient un guide et cinq huiles idéales pour débuter. C’est un beau cadeau autour des huiles essentielles bio à faire à ses proches. Et, bien sûr, tous les ingrédients nécessaires à vos recettes se trouvent dans notre gamme d’huiles essentielles pures issues de l’agriculture biologiques ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Lettre d’information ÔmSens pour recevoir des conseils d’utilisations, des idées recettes, des informations précieuses sur les produits ÔmSens (huiles essentielles, synergies, accessoires, nouveautés, etc.) et bénéficiez d’avantages spéciaux en tant qu’Aromacolyte !