fbpx

Les huiles essentielles efficaces contre les allergies saisonnières

huile essentielle allergies

Confiez nous votre email pour recevoir les prochains articles lors de leurs publications

Comment prévenir et soigner naturellement les allergies du printemps ?

Mars est là ! Le printemps va bientôt arriver avec ses fleurs, ses couleurs douces et ses parfums. Mais aussi son cortège de petits maux désagréables pour les allergiques : toux, éternuements, yeux qui piquent, fatigue, sommeil difficile…

Face aux allergies de printemps, que faire ? Y a-t-il des solutions alternatives aux antihistaminiques et corticoïdes ?

Oui ! Vous pouvez lutter efficacement contre les allergies respiratoires grâce à l’aromathérapie. Dans cet article, je vous invite à découvrir les huiles essentielles efficaces contre les allergies saisonnières.

Les allergies respiratoires : causes et symptômes

Les coupables du rhume des foins : les pollens

Rhume des foins et rhinite saisonnière : l’allergie qui vous gâche la vie au printemps a plusieurs noms. Et un vilain petit coupable : le pollen.

Lorsque la belle saison revient, la végétation se réveille et libère ses pollens. Les arbres, les arbustes, les graminées, le foin, même le gazon s’y mettent. Cela peut se poursuivre jusqu’en été et au début de l’automne. Parmi les arbres, il faut surtout vous méfier de ceux qui produisent des chatons pour la fécondation (bouleaux et noisetiers, par exemple).

Allergies respiratoires : les symptômes

Comment reconnaître une allergie respiratoire ?

Les allergies prennent diverses formes :

  • le rhume (congestion nasale, écoulement fluide) ;
  • la sensation d’insuffisance respiratoire, avec parfois une aggravation de l’asthme si vous en souffrez déjà ;
  • des signes de conjonctivite (démangeaisons et rougeurs des yeux, écoulement purulent, larmoiement, gonflement des paupières) ;
  • des picotements au niveau du nez, de la gorge et des oreilles (l’allergie respiratoire provoque des toux et des éternuements à répétition) ;
  • des maux de tête.

 

Bien sûr, tout cela provoque de la fatigue et nuit à votre sommeil… sans parler de la mauvaise humeur qui va avec !

Attention, si vous avez de la fièvre, ce n’est probablement pas une allergie de printemps. C’est probablement une angine.

Avec les changements climatiques, les périodes habituelles de pollinisation sont chamboulées et s’allongent. Vous risquez donc de subir ces désagréments plus souvent et plus longtemps. Alors, pas question de se résigner ! Comment lutter contre les allergies respiratoires en évitant les traitements à base d’antihistaminiques et de corticoïdes ?

Allergies : vive les huiles essentielles !

On peut utiliser les HE dans de nombreux domaines. Y compris pour vivre sereinement l’arrivée des beaux jours ! Les huiles essentielles sont très efficaces dans les cas de rhinites allergiques aux pollens.

Quelles huiles faut-il privilégier ?

Les trois huiles essentielles reines contre les allergies respiratoires

Je vous propose de découvrir trois huiles essentielles efficaces contre les allergies saisonnières : l’estragon, la camomille allemande et la tanaisie.

L’HE d’estragon

L’huile essentielle d’estragon est reconnue pour ses propriétés contre les allergies.

Elle est antiallergique grâce au méthylchavicol (ou estragol), une molécule aux propriétés antihistaminiques. La voilà donc, l’huile essentielle antihistaminique naturellement efficace contre les rhinites du printemps !

Vous pouvez la donner à vos enfants de plus de six ans par voie orale (1 goutte sur un comprimé neutre). Si vous avez des petits de trois à six ans, pas d’ingestion. Par contre un bon petit massage sur le plexus solaire va lui faire le plus grand bien ! Mélangez une goutte d’estragon dans quatre gouttes d’huile végétale.

L’HE de camomille allemande

Voilà une autre huile bien pratique quand on souffre d’allergies et de rhumes des foins !

On l’appelle aussi camomille matricaire. Elle contient deux molécules qui agissent au niveau des symptômes allergiques : le chamazulène et l’alpha bisabolol. Ces molécules limitent les inflammations des voies respiratoires, les éternuements, les écoulements de nez et les yeux qui piquent.

On peut l’utiliser chez les enfants entre trois et six ans.

L’HE de tanaisie

Très efficace aussi, elle est à tester, mais uniquement chez les plus de six ans cette fois. Elle aussi est riche en chamazulène. En plus, elle contient des sesquiterpènes, qui favorisent le sommeil. Utilisez-la en massage (une goutte dans quatre gouttes d’huile végétale).

Vous êtes asthmatique : les HE de khella et de camomille romaine

Ce sont deux incontournables si vous faites de l’asthme allergique.

Le khella est riche en esters, des molécules qui favorisent une action décontractante. C’est donc un puissant spasmolytique et relaxant musculaire, précieux contre les spasmes de la crise d’asthme.

La camomille romaine est très efficace aussi en voie cutanée ou orale.

Les synergies d’huiles essentielles contre les allergies au pollen

Le gros avantage des HE : elles se combinent pour renforcer leur efficacité. Certaines d’entre elles traitent la cause de la pathologie. D’autres luttent contre les symptômes. Ce sont donc de puissants remèdes naturels contre les allergies !

Je vous propose trois exemples de synergies qui vont vous aider à passer le cap de vos allergies respiratoires de printemps. Vous pouvez les composer vous-même ou profiter des bienfaits de préparations toutes faites !

La petite recette de traitement naturel à votre allergie respiratoire

Cette recette est réservée au plus de six ans. Mélangez :

  • 30 gouttes de tanaisie annuelle ;
  • 15 gouttes d’eucalyptus citronné ;
  • 10 gouttes de lavande fine ;
  • 8 ml d’huile végétale de macadamia.

À appliquer en massage, deux à trois fois par jour.

Le mélange d’huiles essentielles contre les allergies Ômsens

Notre synergie Biorespir est à prendre en cure de fond dès les premiers signes de votre allergie de printemps. Ce traitement naturel a été développé par notre aromathérapeute préféré, Yannick Parat. C’est un grand allergique, alors il sait de quoi il parle !

La préparation contient un mélange d’huiles essentielles efficaces contre les allergies saisonnières  (khella, estragon, camomille allemande). On y trouve aussi des HE décongestionnantes (menthe poivrée), mucolytiques (eucalyptus radié) et tonifiantes (gingembre et achillée millefeuille).

Respirez la synergie dès que vous en ressentez le besoin. Vous pouvez par exemple la transporter sur vous dans un pendentif à huiles essentielles !

Le spray pour mieux dormir la nuit

Une allergie provoque souvent des difficultés respiratoires qui rendent les nuits difficiles. Je vous conseille donc cette petite synergie, à utiliser via un spray à diffuser :

  • 6 gouttes d’eucalyptus radié ;
  • 6 gouttes de ravintsara ;
  • 6 gouttes de niaouli ;
  • 2 gouttes de sapin ;
  • 100 ml de dispers.

N’utilisez jamais les huiles essentielles pures en spray. Mélangez les huiles essentielles dans un dispersant efficace. De l’alcool bien entendu, ou même une huile végétale ou ce que l’on appelle un « disperse ».

Grâce à ce spray, vous dormirez beaucoup mieux !

Je vous conseille aussi d’adopter quelques bons gestes quotidiens pour renforcer votre traitement aromathérapeutique :

  • adopter une bonne alimentation qui tonifie le système immunitaire ;
  • aérer la maison tôt le matin et tard le soir, hors périodes de vents ;
  • en plus du spray, prendre une petite douche avant de vous coucher ou, au moins, vous rincer les cheveux.
  • rincez-vous le nez grâce à un Neti Pot. Ça enlève tout votre côté glamour, mais si vous le faites régulièrement, matin et soir pendant la période des allergies saisonnières, vous ressentirez une grande différence.

Associé à l’utilisation des mélanges d’huiles essentielles efficaces contre les allergies saisonnières, votre printemps sera pour vous un véritable renouveau !

Le recours à des HE bien choisies joint à ces quelques habitudes vont vous aider à passer le cap de la belle saison et à en profiter beaucoup plus sereinement. Vos allergies respiratoires de printemps n’ont qu’à bien se tenir ! Privilégiez la qualité avec des huiles essentielles de haute qualité thérapeutique issues de l’agriculture biologique, celles d’ÔmSens bien entendu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Lettre d’information ÔmSens pour recevoir des conseils d’utilisations, des idées recettes, des informations précieuses sur les produits ÔmSens (huiles essentielles, synergies, accessoires, nouveautés, etc.) et bénéficiez d’avantages spéciaux en tant qu’Aromacolyte !